Saturday, July 4, 2009

Tuesday, January 6, 2009

Tuesday, September 23, 2008

...car la matière du souvenir est poreuse

video

un chant d'amour - jean genet


je ne sais pas si c'est leur visage, le vrai, qui éclabousse le mur de ma cellule d'une boue diamantée, mais ce ne peut être par hasard que j'ai découpé dans des magazines ces belles têtes aux yeux vides. Je dis vides, car tous sont clairs et doivent être bleu ciel, pareils au fil des larmes où s'accroche une étoile de lumière transparente, bleus et vides comme les fenêtres des immeubles en construction, au travers desquelles on voit le ciel par les fenêtres de la façade opposée. Comme ces casernes le matin ouvertes à tous vents, que l'on croit vides et pures quand elles grouillent de mâles dangereux, écroulés, pêle-mêle sur leur lit.


Notre-Dame-des-Fleurs

Tuesday, September 16, 2008

Inferno - Romeo Castellucci

video

En 1980, il fonde, avec sa sœur, Claudia Castellucci et Chiara Guidi, la Socìetas Raffaello Sanzio. Durant les années 1990, Romeo Castellucci s’est confronté à des textes classiques ou à des épopées, Gilgamesh (1990), Hamlet (1992), L’Orestie (1997), Le Voyage au bout de la nuit (1998), Giulio Cesare, d’après Shakespeare(2001). Depuis lors, la Socìetas Raffaello Sanzio a lancé un vaste projet appelé Tragedia Endogonidia, un système de représentation ouvert qui, tel un organisme, se transforme dans le temps et dans le parcours géographique qu’il effectue, en attribuant à chaque stade de sa transformation le nom d’”épisode”.

Romeo Castellucci crée également des oeuvres plastiques et des représentations figuratives esthétiques/biologiques qui se matérialisent dans la puissance invisible des bactéries. Par ailleurs, la Socìetas Raffaello Sanzio a publié plusieurs ouvrages théoriques et produit toute une série de vidéos. La compagnie est invitée dans les principaux théâtres et festivals internationaux, et a remporté de nombreux prix en Italie et à l’étranger.

S’inscrivant dans la continuité du Théâtre de la cruauté imaginé par Antonin Artaud, leurs propositions théâtrales qui mêle l’artisanat théâtral d’antan à des technologies de pointe, allient des trouvailles visuelles, sonores et même olfactives, pour créer des spectacles d’où la place texte tend à s’estomper face à celles des corps, corps humains, acteurs parfois difformes ou mutilés, ou animaux, bêtes de ferme, voire serpents, qui créent du spectaculaire par leur seule présence à laquelle s’ajoute hurlements, invectives et gesticulations. D’une esthétique parfois outrancière, mais toujours maîtrisée, les spectacles de la Socìetas Raffaello Sanzio peuvent difficilement être comparés à autre chose qu’eux-mêmes et laissent dans la mémoire de spectateurs des impressions indélébiles.

Thursday, July 24, 2008

J'ai donné tout au soleil, tout, sauf mon ombre

apollinaire

Wednesday, June 4, 2008

Spectacular - Forced Entertainment


A lone performer takes to the stage, explaining that the show we're watching is somehow different tonight. The atmosphere is different, his entrance was off, the lights are wrong, some scenery is missing, some performers are absent. The tone is all wrong. Things are somehow falling to pieces, or maybe things are just now falling into place. The audience reaction, our protagonist says, is not quite what he expected, not quite what he's used to. Perhaps the fact he is dressed as a skeleton has something to do with it. Spectacular is about the now of the performance moment, the trembling edge of laughter, possibility and invention. It's about death and playing dead, about the strange contact between two performers on-stage and an audience caught between what they are watching and what they're being told.

In development since last year with the core team of Forced Entertainment and following work in progress showings in Bergen, Spectacular has now found its final form and had its world premieres in Essen on 15 May as a show for two of the group's performers - Robin Arthur and Claire Marshall.

Simple, logical, absurd, impossible and humorous by turns, Spectacular is Forced Entertainment's provocative new work.

© Forced Entertainment 2008. Theatre performance.

Monday, May 26, 2008

10h30 du soir en été - M. Duras




Comment nommer ce temps qui s'ouvre devant Maria?
Cette exactitude dans l'espérance?
Ce renouveau de l'air respiré?
Cette incandescence, cet éclatement d'un amour enfin sans objet?




Thursday, May 22, 2008

Making contact

video

An extract from a performance titled "Hurry up and weight" from the Making Contact series, featuring Andrew Harwood, Jacob Lehrer, Judit Keri, David Corbet with musicians Rae Howell and Alies Sluiter. Videographer Dianne Reid. The music and dance are improvised and the dancers use contact improvisation as a performance form.

Monday, May 19, 2008

Emio Greco

Emio Greco revient sur ses débuts avec Rosella Hightower, ses années chez Jan Fabre, son expérience avec le japonais Saburo Teschigawara, et enfin son association avec le metteur en scène hollandais Pieter C. Scholten.

voir ce film: http://www.vodeo.tv/18-106-3325-emio-geco.html.PARTID=8567



video

Friday, May 16, 2008

16:18:29 - 22/03/2007


Μα οι επιθυμίες δεν μπορούν να είναι ρητές, Ε. ...
Όσο πιo έντονες είναι τόσο πιο λεπτές.
Το κενό δεν υπάρχει, γι'αυτό ακριβώς λειτουργεί.
Όπως ο Τρελός δεν ταξιδεύει, ο Τρελός είναι το ταξίδι.
Και σου λέει:
"αυτά που είναι ακόμα να είναι,
τα 'χουμε αφήσει ήδη πίσω..."